Phonation

La phonation

Impact sur l'articulation des sons

La plus grande partie du temps, la langue se maintien en position normale d’inactivité. Lorsqu'elle dysfonctionne, lorsqu'elle se place mal, l’articulation des sons s'en trouve affectée.

La langue, principalement la pointe de la langue, ne doit bouger que pour prononcer les syllabes dentales : [l], [n] [d], [t].

Une langue qui bouge quels que soient les sons émis est dysfonctionnelle.

Les relations entre déglutition et phonation ont été maintes fois étudiées. La déglutition atypique est reconnue comme une cause majeure dans les troubles de la phonation. Dans cette dysfonction linguale, la langue s'interpose entre les dents ou remplit des espaces vides liés à des malocclusions. Le manque de repère de la langue l'amenant à adopter des positions non conformes.

A l'origine de ces malocclusions, il y a encore la langue, qui par ses dysfonctions s'est opposée aux évolutions adéquates des organes anatomiques ou des fonctions neuromusculaires, alors que toutes sont indispensables au bien-être permanent de l'individu adulte.