Anatomie

Anatomie de la langue

17 muscles en action

La langue peut être assimilée à une grosse masse musculaire avec des branches qui la suspendent à des os. Elle compte 17 muscles qui sont rattachés entre eux et à des structures osseuses : sur la mâchoire, au-dessus du palais, à l’arrière sur les côtés du crâne, et enfin à l'os hyoïde (os devant la gorge) lui-même lié par des muscles à la cage thoracique.

Quand les tissus sont toniques, les rameaux musculaires sont tendus en position debout comme en position allongée. Ils permettent alors à la langue de rester suspendue dans la cavité buccale au-dessus du pharynx.

La langue peut ainsi rester souple et libre à l’avant ce qui lui permet de remplir ses fonctions tout en assurant le passage de l’air.

En position allongée sur le dos, quand les muscles de la langue ne sont pas toniques, ils prennent du volume et du poids. En période de relaxation ou de sommeil, ils vont s’affaisser vers l’arrière.